bandeau2.jpg

3e cycle

Doctorat en administration, spécialisation finance

Le programme a pour objectif fondamental de former des chercheurs et des enseignants universitaires compétents et de stimuler la recherche sur des problèmes d'administration dans les milieux québécois et canadien. Le programme est conçu de façon à évaluer très tôt l'aptitude des candidats à faire de la recherche et à leur permettre de planifier leur programme individuel en fonction de leurs intérêts.
Cette approche tient compte de la diversité des disciplines comprises dans le domaine de l'administration.

            Description du programme et conditions d’admission

Ce programme conjoint regroupe HEC Montréal, l'Université McGill, l'Université Concordia et l'UQAM.

Structure du programme
Le programme comprend trois phases : la phase I (la formation préparatoire), la phase II (la scolarité) et la phase III (la thèse).

Phase I : La formation préparatoire
Les candidats dont la formation initiale n'est pas en administration devront suivre et réussir des cours préparatoires de manière à acquérir des connaissances dans les dix domaines suivants de l'administration : économie, sciences du comportement, gestion des ressources humaines, systèmes d'information, gestion des opérations, méthodes quantitatives, politiques générales d'administration et management, marketing, finance et comptabilité.

Phase II : La scolarité (30 crédits)
La scolarité comprend sept cours (21 crédits) ainsi qu'un examen de synthèse (9 cr.). Toutefois, le comité de phase II et (ou) le comité conjoint du programme peuvent exiger de l'étudiant, s'ils le jugent opportun, qu'il suive plus de sept cours. Sur le relevé de notes, les cours suivis en sus des 21 crédits requis porteront la mention hors programme et ne seront pas comptabilisés dans la moyenne cumulative.

Trois activités sont obligatoires :

  • ADM9900 Méthodes pédagogiques (ou l'équivalent),
  • ADM9201 Méthodes de recherche en gestion (ou l'équivalent) et
  • ADM9999 Examen de synthèse.


L'étudiant doit s'inscrire minimalement à quatre cours (12 crédits) dans son champ de spécialisation. Il complète sa formation par un 5e cours de spécialisation ou par un cours dans un autre champ, en lien avec sa recherche.